Graduate Programme: #2 Préparation de votre candidature

graduate-entretient
0

Bien préparer son Graduate Programme : Ma valeur ajoutée

Comme nous vous l’expliquions dans le premier article de notre série: « Bien préparer son Graduate Programme »,de nombreuses compétences professionnelles vous seront demandées, notamment celles relatives à la perception de votre mission, et des forces organisationnelles et opérationnelles qui en découleront. En environnement professionnel, il vous faudra démontrer des compétences de l’ordre du savoir être, elles-mêmes acquises grâces à un savoir-faire particulier.

Prenez désormais  le temps de vous interroger sur les qualités que vous maitrisez et sur celles à acquérir !

Conseils de lecture :

  1. Lisez l’article et autoévaluez-vous de façon générale.
  2. Listez trois des dernières réalisations personnelles et/ou professionnelles que vous avez mené récemment, et essayez d’évaluer de quelle manière vous avez appliqué ces qualités, dans la conduite de vos projets.
  3. Réfléchissez comment, à l’aide de ces qualités, vous auriez pu guider ces projets de façon différente, et quels auraient pu être les résultats.
  4. Déterminez les compétences à faire évoluer.

Les qualités personnelles doivent permettre des performances professionnelles qui vous sont propres, et qui caractérisent le professionnel que vous êtes. Ainsi, il s’agit de mettre à profit votre savoir être afin d’apporter votre plus-value à l’entreprise, et de prouver la pertinence de vos actions.

 

La valeur ajoutée personnelle, les capacités intellectuelles, la sensibilité : Des facteurs de différenciation auprès des entreprises :

 

  • La prise d’initiative : la proactivité et la prise d’initiative (l’anticipation et le fait d’entreprendre) seront très appréciées, notamment pour la succession rapide des missions.
    • Exemple : Je vais à la recherche d’informations, de contacts, j’anticipe les futurs besoins de l’entreprise ou des clients, et/ou je mets en place des nouveautés.

 

 

  • Les capacités d’innovation : Le candidat doit pouvoir faire des suggestions modernes, novatrices, flexibles et dotées d’alternatives. Il s’agit de faire preuve de créativité et de rendre faisables ses propositions.
    • Exemple : Je suis capable de renverser des modèles existants, et de concevoir la problématique d’une toute autre manière. Je suis capable de faire visualiser cette innovation à mes interlocuteurs , source de ma créativité, et de convaincre de la pertinence de mes idées.

 

 

  • Le sens des affaires : Avoir une intuition dans les affaires, anticiper les tendances, savoir se projeter.
    • Exemple : Je me tiens informé de l’actualité, je m’intéresse aux consommateurs, au marché de l’économie, je projette des situations et crée des idées, des produits, des services, des mises en relation, en saisissant les caractéristiques visibles, et celles plus subtiles de mon environnement.

 

 

  • La prise de décision: Savoir analyser, juger, mettre à profit sa sagesse et son expérience pour prendre des décisions de façon autonome en temps réel.
    • Exemple : Je suis capable de trancher face à la proposition de plusieurs solutions pour la résolution d’un problème. En plus de savoir m’y adapter, je suis capable de provoquer les changements.

 

 

  • Les capacités de jugement : Ici, les qualités de synthèse, d’analyse et de pensées stratégiques seront attendues. Il s’agit de décomposer les éléments d’un problème présentant une complexité, et de les traduire en composants essentiels. Cela permet d’élaborer des stratégies compétitives et d’orienter les décisions globales.
    • Exemple : Je suis capable de traiter et rassembler plusieurs informations, afin de disposer du maximum d’éléments pour définir mon jugement. Je ne me précipite pas et détaille les différents paramètres.

 

 

  • Le sens du résultat : c’est avoir la volonté d’obtenir des résultats à courts, moyens, et longs termes.
    • Exemple : Je quantifie mes objectifs, j’effectue des bilans réguliers et ai toujours pour préoccupation l’optimisation de ma performance en terme de qualité et d’efficacité.

 

 

  • La méthode et la rigueur : Exigées dans chacun des programmes.
    • Exemple : Je sais m’imposer une discipline de travail par moi-même, et m’auto-motiver. Je suis également capable de m’autoévaluer afin de toujours déterminer les axes d’améliorations potentielles.

 

 

  • L’orientation client : être dans le souci de la satisfaction du client, par la qualité du produit, du service et de l’expérience client.
    • Exemple : En fonction de mes interlocuteurs, je m’informe sur les coutumes et les codes habituellement pratiqués (différents en fonction des milieux culturels). Je veille à personnaliser les attentions et les contacts que j’entretiens avec mes clients, et maximise au possible les possibilités de service.

 

 

  • Les capacités de résolution de problèmes : Le passage d’un poste à l’autre plonge le candidat dans des situations aux problématiques différentes, pour lesquelles la réactivité, la stratégie et l’opérationnalité du candidat seront mises à l’épreuves.
    • Exemple : Je raisonne avec logique, et priorise les taches. Je cherches des alternatives et dénoue rapidement une situation litigieuse.

 

 

Sachez que ces qualités sont essentielles pour la réussite de vos projets professionnels, et qu’elles sont différentes pour chacun. Il n’y a pas de méthodologie miracle, mais plutôt une dynamique, un état d’esprit, à adopter afin d’apporter son propre savoir et sa plus-value à l’entreprise.

Blogs connexes

Laissez-nous un commentaire